Pétitions pour un bilan sur les CHSLD

La présente est une demande d’appui pour une importante pétition qui exige un bilan public et rigoureux sur les milieux de vie pour aînés et des changements profonds pour corriger des problèmes importants.

La crise du coronavirus a révélé l’état lamentable des CHSLD en particulier, et plus généralement du réseau des résidences et milieux de vie pour aînés au Québec. Cette pétition va droit au but: au sortir de cette crise, le Gouvernement du Québec devra initier un bilan public et rigoureux des milieux de vie pour personnes aînées afin de comprendre ce qui a mené à la tragédie qui se déroule sous nos yeux. Il devra ensuite mettre en place une réflexion profonde pour repenser les conditions de vie des personnes aînées, aussi bien à domicile qu’en hébergement.

Toutes les personnes concernées doivent être entendues. La solution passera nécessairement par des efforts financiers importants à ce qui a trait aux soins de proximité et à domicile, aux conditions de travail pour les travailleuses et travailleurs auprès des personne aînées, aux infrastructures à échelle humaine pour l’hébergement et à la disponibilité de médicaments génériques, pour ne mentionner que ces dossiers de première importance.

On se demande parfois ce que vaut une pétition. Cette pétition n’est pas une finalité en soi; elle marque le début d’un engagement collectif pour changer en profondeur le sort des personnes aînées au Québec. Le premier pas de cette démarche consiste à demander au gouvernement de faire son travail. Nous devrons ensemble faire le nôtre: ne pas lâcher le morceau, exiger des réponses et des changements véritables, ne jamais oublier le drame qui se joue sous nos yeux en ce moment.

Nous en avons la responsabilité.

Voici comment nous appuyer:

N’hésitez pas à encouragez vos membres, amis et parents à se manifester aussi.

Merci de votre soutien et en toute solidarité.

Lettre ouverte concernant les demandeurs d’asile en première ligne

Nous vous invitons à prendre connaissance du communiqué de presse ci-joint, publié le 6 mai 2020 par la CHPM dans le cadre de l’actuelle pandémie de la COVID-19:

N’hésitez pas à le partager au sein de vos réseaux respectifs.

#UnGesteHumanitairePourNosHumanitaires

Cordialement,

Concertation haïtienne pour les migrant.es

27 mars – 24 avril 2020

Déjà 5 semaines depuis que l’équipe du Centre, sous la houlette de notre infatigable Meriama, assure, chaque vendredi, la préparation, la distribution et la livraison, sans contact, des paniers alimentaires. Ce service nous permet d’atténuer la crainte de ne pas avoir assez de nourriture à 213 personnes, grands et petits, de Petite-Patrie et des quartiers environnants.

Nous avons ainsi triplé notre capacité, grâce à une collaboration avec le CRACPP, à l’augmentation de la quantité de nourriture de Moisson Montréal et surtout grâce au soutien financier du Député de Gouin, Gabriel Nadeau-Dubois et à la subvention de Centraide, dans le cadre du Fonds d’urgence COVID-19.

Chers partenaires, Merci de nous aider à rassurer, à être un de ces tisons qui réchauffent le cœur de plus d’un.

Vœux de Pâques!

Photo par Monika Grabkowska (Unsplash.com)

Membres, ami.e.s et sympathisant.e.s,

En ce printemps du monde, la COVID-19 est venue assombrir la vie.
Nous sommes certaines et certains que les rayons lumineux que constituent
le confinement, la distanciation physique et le lavage souvent des mains nous
conduiront à bon port et des lendemains meilleurs et différents verront le jour.

En attendant que ce jour nouveau se lève, restons alertes, à l’écoute et solidaires.
Ensemble, nous vaincrons.

Bonne Fête de Pâques de l’équipe du Centre N A Rive

Au revoir et merci René!

Photo par Elsa Tornabene (Unsplash.com)

Ce  31 mars, vers 3h du matin, notre infatigable René SOLER, cet ardent défenseur du peuple haïtien et protecteur des sans-voix, ce prêtre de la communauté des Pères du Saint-Esprit (qui n’a de français que le nom),  doté d’une âme totalement haïtienne, est retourné vers le Père, notre Père, Source de Vie.

C’est avec un profond chagrin que nous, du Centre N A Rive, soulignons son départ.

René fut l’un des membres fondateurs du Centre N A Rive.  Il s’est investi dans l’élaboration

et le développement de matériels d’apprentissage destinés aux adultes, apprenants analphabètes, issus de l’immigration, évoluant à Montréal.

René a mené avec nous une bataille sans merci contre des personnalités très connues qui décriaient le virage alphabétisation dans la langue maternelle entrepris par le Centre N A Rive en 1983.  

Étant de tous les combats qui touchaient le Peuple haïtien, René est retourné en Haïti, après le départ des Duvalier.  Il y a séjourné, pendant longtemps. Finalement, il a regagné sa terre natale, tout en demeurant profondément attaché au Peuple haïtien. Malgré son retour en France et son ministère à Marseille, René est resté très proche de tout ce qui se faisait et qui se fait au Centre N A Rive. Le 31 janvier dernier, le Conseil d’administration, à l’unanimité, lui a attribué le titre de Membre Honoraire.


Infatigable bâtisseur, Indéfectible Membre et Ami :  

Merci, Merci pour ta contribution, pour ton grand cœur!

Que le Seigneur, Notre Dieu,  t’accueille à sa table pour la mission accomplie!


Pour le Centre N A Rive,

Ninette Piou, Directrice,

Montréal, le 31 mars 2020.

%d blogueurs aiment cette page :